L’université de Tel-Aviv trouve enfin un moyen de se venger

L’université de Tel-Aviv accorde des privilèges concernant sa bibliothèque pour les étudiants qui sont inscrits dans les autres universités israéliennes, mais cette politique ne s’applique pas aux étudiants de l’université d’Ariel parce que les deux universités n’ont pas réussi à trouver un accord sur cette question. En conséquence, les élèves de l’école basée à Ariel doivent payer des frais de 30 shekels ($ 8) pour entrer dans la bibliothèque.

L’Université d’Ariel a été récemment reconnue comme université à part entière, malgré les protestations des autres universités israéliennes. Lorsque le mouvement a semblé être définitif, en 2012, plusieurs universités ont demandé un recours à la Haute Cour de justice. Ils ont dit que la mise à niveau de ce qui était alors le Centre Collégiale d’Ariel nuirait à leurs budgets et aux étudiants dans les communautés éloignées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *