L’Université de Hambourg nomme un professeur qui soutien le terrorisme palestinien

La nomination à l’université de Hambourg d’un professeur invité qui est un théologien islamiste, qui soutient les BDS et a contribué à la levée de fonds pour l’organisation terroriste palestinienne FPLP, a déclenché un scandale lundi dans la ville portuaire allemande.

Le sud-africain Farid Esack, qui préside le mouvement antisémite Boycott, Désinvestissement, Sanctions en Afrique du Sud avait accueilli sa «camarade» terroriste pirate de l’air du FPLP, Leila Khaled, en 2015.

« Une personne qui parraine une terroriste n’est guère adaptée pour éduquer les étudiants allemands », a déclaré mercredi le Dr Efraim Zuroff, du centre Simon Wiesenthal. M. Zuroff, qui supervise le bureau du centre à Jérusalem, a ajouté: «Le BDS est une forme d’antisémitisme. C’est un autre exemple d’un mauvais choix pour éduquer les étudiants universitaires. »

Leila Khaled est membre du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP), organisation désignée par les États-Unis et l’UE comme terroriste.

Leila Khaled faisait partie d’une cellule terroriste qui a détourné le vol américain TWA 840 en 1969. Un an plus tard, elle a participé au détournement du vol EL AL 219.

Esack a aussi comparé le gouvernement israélien à l’Allemagne nazie sur sa page Facebook et avait qualifié l’ancien président israélien Shimon Peres de «terroriste».

Le porte-parole de la communauté juive de Hambourg, Daniel Killy, a déclaré mercredi au Jérusalem Post: « Il faut que tout le monde de bonne volonté reconnaisse que la haine d’Israël est un antisémitisme. Un fonctionnaire d’une université allemande défend les opinions d’Esack et le nomme Professeur invité à l’Université de Hambourg, c’est une honte et un blanchissement brutal d’un terrible démagogue. » La communauté juive de Hambourg compte près de 2 500 membres.

2 pensées sur “L’Université de Hambourg nomme un professeur qui soutien le terrorisme palestinien

  • Avatar
    26 janvier 2017 à 8 h 37 min
    Permalink

    Qui l’a nommé? Qu’il soit pourri est une chose mais qu’on lui donne une plate forme d’influence pour diffuser ses idées nauséabondes en est une autre.

    Je repose ma question: qui l’a nommé avec poste?

    Répondre
  • Avatar
    26 janvier 2017 à 8 h 38 min
    Permalink

    Erreur: qui l’a nommé à ce poste?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *