L’unité musulmane mise à mal par l’actuel pèlerinage à la Mecque

L’accident de grue sur la Grande Mosquée de La Mecque a apparemment déclenché des réactions en chaîne dans le monde musulman concernant la gestion de son site le plus sacré, après que des figures religieuses égyptiennes aient appelé à remettre en cause l’autorité saoudienne sur ce site.

L’effondrement qui a tué 107 personnes et en a blessé 238 autres sur le site le plus saint de l’islam a eu lieu le 11 septembre, suite à des vents violents et à une tempête de sable.

Le Cheikh Salman Mohammed, un conseiller du ministère égyptien des Cultes, a déclaré à l’agence iranienne Fars, que le statu-quo actuel où seule l’Arabie saoudite a une autorité et un pouvoir de décision sur la Grande Mosquée devait changer.

L’Iran demande ainsi indirectement à défaire son ennemi sunnite de sa souveraineté au profit d’une « direction collégiale » d’états musulmans. Le professeur Ashraf Fahmi de l’Université Al-Azhar d’Egypte, a appelé l’Arabie saoudite à « admettre ses erreurs » dans la gestion du pèlerinage à La Mecque, et de changer son administration de l’événement. Le pèlerinage à la Mecque est donc le nouveau terrain de bataille entre Chiites et Sunnites.

Une pensée sur “L’unité musulmane mise à mal par l’actuel pèlerinage à la Mecque

  • Avatar
    18 septembre 2015 à 9 h 35 min
    Permalink

    Tiens moi je suis certain qu’ils vont finir par s’entre tuer…..Peut être vont-ils s’exterminer les uns les autres a coups de grues? Nous attendons de voir! Mais moi si j’étais a leur place, je serais prêt a massacrer tout le monde pour devenir le chef suprême et responsable exclusif de ce lieu saint afin de bénéficier de plus de vierges au paradis arabe…Lieu qui se situe ou?….

    C’est ou, dites? Par la,mec!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *