L’Unité 8200 devient un incubateur pour les startup israéliennes.

Considérant la cybersécurité comme “un moteur de croissance économique,” le gouvernement israélien a identifié ce domaine comme un secteur dans lequel Israël profite d’un avantage compétitif du fait d’une recherche d’excellence et d’une expérience pratique unique. Cet avantage fut aussi perçu et appréhendé comme un contributeur important à la coopération internationale, un bénéfice additionnel pour le pays.

Les conditions géopolitiques négatives qui sont celles d’Israël depuis la proclamation de son indépendance en 1948 ont forcé le petit pays à investir ses faibles ressources dans le développement et le maintien de capacités militaires supérieures. Alors que les ordinateurs se sont installés au fur et à mesure dans la société, la cyberdéfense est devenue une activité cruciale.

Après des années de collecte d’informations et de pratique de cybersécurité, l’Unité 8200 a évolué en devenant un incubateur pour les startup israéliennes de la cybersécurité et d’autres domaines. “Nous sommes parvenus à faire d’un désavantage un avantage,” se réjouit Nadav Zafrir, le précédent chef de l’Unité 8200. Il poursuit ainsi: “Par le passé, le service militaire était perçu comme une perte de temps, ce qui est différent à présent. Nous n’avions pas prévu cela. Personne n’a pensé à la façon de faire de l’Unité 8200 un catalyseur pour l’économie israélienne, mais c’est ce qui est arrivé.”

 

Lire la suite sur israelvalley.com