L’Union européenne baisse d’un ton à l’égard d’Israël et veut ouvrir une nouvelle page

Après une longue période « difficile » entre l’Union européenne et l’Etat d’Israël, Bruxelles semble se rallier à des positions plus nuancée concernant Israël. Selon le site d’information israélien « NRG », il semble que l’UE ait pris la décision « au regard de la situation géopolitique internationale » d’adopter une approche plus équilibrée vis à vis de l’Etat juif.

Tout reste encore possible entre Bruxelles et Jérusalem. La prochaine démonstration du rapprochement voulu de part et d’autre aura lieu le 28 février prochain. Les deux parties ont convoqué l’assemblée du Conseil d’association UE-Israël, c’est à dire l’instance bilatérale au niveau ministériel. L’Union européenne sera représentée par Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne et le ministre de la coopération régionale Tzachi Hanegbi représentera Israël.

Des deux côtés, on présente cette rencontre à venir comme « un retour à la normale ». Il faut dire que cette instance, véritable baromètre des relations bilatérales, ne s’était pas réunie depuis 4 ans. Selon « NRG », la décision de se rapprocher d’Israël a été prise à haut lieu à Bruxelles après les derniers développements politiques à l’échelle planétaire, mais aussi au niveau européen.

Pour Emmanuel Nahshon, porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien « C’est une évolution extrêmement positive, qui permettra à Israël et à l’Union européenne d’approfondir leur relation sur de nombreux sujets. Nick Westcott, qui dirige la commission Loyen-Orient de l’UE a estimé au cours d’un récent passage en Israël « que le meilleur restait à venir » et qu’il se passait « beaucoup de belles choses entre l’Union européenne et Israël ».

Dans 15 jours, l’UE organisera un séminaire contre l’antisémitisme et la sous-commission chargée des relations économiques avec Israël se réunira la semaine prochaine. Le site en ligne « NRG » de conclure « Netanyahou est devenu le chouchou de Trump, entretient d’excellentes relations avec Poutine,  est apprécié dans de nombreuses capitales européennes (et récemment à Londres), bref, l’UE ne peut plus faire l’impasse sur un acteur aussi incontournable qu’Israël ».

 

11 pensées sur “L’Union européenne baisse d’un ton à l’égard d’Israël et veut ouvrir une nouvelle page

  • Avatar
    2 février 2017 à 9 h 09 min
    Permalink

    rien à foutre de l’UE et de ses petites magouilles islamistes qui, selon elle, sauveront sa peau pourrie. Le kaddish est déjà fait sur elle, ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’elle n’éclate, comme l’ONU

    Répondre
  • Avatar
    2 février 2017 à 9 h 13 min
    Permalink

    Pourquoi appeler ce magma de pays europe……régi par quelques technocrates à Bruxelles grassement payés …..Et qui se fait avaler par une autre culture ( restons polis)…..appelons ça eurabie appelons un chat un chat !!!

    Répondre
  • Avatar
    2 février 2017 à 9 h 15 min
    Permalink

    Oser appeler ça Europe !

    Appelons un chat un chat !!!!

    Eurabie voilà le vrai nom

    Répondre
  • Avatar
    2 février 2017 à 9 h 46 min
    Permalink

    Ravie Mais Attention ;Respectez toujours cette maxime : Super-Prudence est mère de Sûreté !!!!!!

    Répondre
  • Avatar
    2 février 2017 à 10 h 01 min
    Permalink

    a fore de se tromper l’eurabia a recolte Trump, un excellent messager du changement du monde radicalement anti nazislamiste et anti ideologie de gauche qui pue tellement le mensonge ehonte. Les eurabiens sont mal et ce n’est que le debut……bouffez du muzz il en restera toujours pour le dessert, vu que vous avez deja deserte l’europe. Merci Mythe errant de l’europe en fait un passage en or pour les arabes envahisseurs historiques…..Charles Martel ou es tu?? Eh VIVA CORSICA et son drapeau si vivant !!!!

    Répondre
  • Avatar
    2 février 2017 à 11 h 00 min
    Permalink

    Des mots pour l’instant !

    Répondre
  • Avatar
    2 février 2017 à 11 h 50 min
    Permalink

    Cette Mogherini a une tête de serpent ….

    Répondre
  • Avatar
    2 février 2017 à 13 h 32 min
    Permalink

    Il aura suffi du remplacement de Hussein Obama pour que s’opèrent « les changements géopolitiques » bienvenus.

    On observe l’évolution avec amusement et satisfaction. Il y a quelques jours chaque annonce de construction minime engendrait des condamnations générales. Aujourd’hui on cherche un réchauffement.

    Répondre
  • Avatar
    3 février 2017 à 8 h 43 min
    Permalink

    Cela n EST Il pas inqietant parce que celle connaissant le gouvernement Israelien cela sinifi l inverse: En realite Israel tourne la page et l Europe continue comme avant! C EST ce que le gouvernement va vendre pour le prix de continuer a faire des affaires avec l Europe.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *