Des loups attaquent des enfants par 3 fois près de la Mer Morte

Pour la troisième fois en 15 jours, des loups ont attaqué des touristes qui se promenaient dans la région de la Mer Morte.

La première attaque a été perpétrée dans le Kibboutz Ein Guedi. Des touristes israéliens qui avaient réservé des chambres d’hôtes ont donné l’alerte. « Mon fils était sur l’herbe devant notre maison et jouait tranquillement lorsqu’un loup s’est jeté sur lui et l’a saisi par la tête (voir photo). Par chance, nous étions à proximité et nous l’avons fait fuir. D-ieu seul sait ce qui se serait passé sinon » se souvient la mère de famille.

Un enfant mordu à la tête par un loup
Un enfant mordu à la tête par un loup

Les responsables du parc naturel d’Ein Guedi ont dans un premier temps émis des doutes sur la nature de l’animal. Aucuns loups, certes présent en petite quantité dans la région, n’avaient attaqué des hommes depuis fort longtemps. La ressemblance entre les renards et les loups – ces derniers étant assez frêles dans le désert de Judée –  avait peut-être trompé la famille en question.

Mais l’erreur n’est plus possible car à deux reprises ces derniers jours, la présence des loups près des habitations a été signalée dans le même secteur. Ces derniers ont agressé des touristes à deux reprises, cette fois à Massada. Ce sont à chaque fois des enfants qui ont été la cible des canidés.

Une question de jour

Pour les spécialistes animaliers. Ces attaques répétées restent une énigme car les loups ont peur des hommes et les attaques restent des cas très isolés. Shaï David, le directeur du département des prédateurs au safari de Ramat Gan émet l’hypothèse suivante : le croisement répété de loups avec des chiens errants a provoqué un phénomène nouveau. Les loups n’ont plus peur des hommes et n’hésitent plus à s’approcher des habitations (voir photo du haut dans le kibboutz Ein Guedi), voire à les attaquer.

Reste que les incidents se multiplient ces derniers jours et que les autorités locales n’ont pas encore réussi à mettre la main sur cette petite meute de loups qui menacent les touristes dans la région de la Mer Morte. « C’est une question de jour », promet Avigdor Selfati, un spécialiste des loups dépêché sur les lieux avec quelques pisteurs avec pour mission, de capturer les bêtes jugées les plus dangereuses.

4 pensées sur “Des loups attaquent des enfants par 3 fois près de la Mer Morte

  • 5 juin 2017 à 8:40
    Permalink

    Après Pierre et le loup, David et le loup

    Répondre
  • 5 juin 2017 à 10:05
    Permalink

    Les loups ci ils attaquent ou s’approche des zones habitué ça veux dire qu’ils cherchent à manger ils dois avoir un problème dans leur zone naturel

    Répondre
  • 5 juin 2017 à 11:30
    Permalink

    des loups de l’ espèce

    Canis Lupus arabica palestinae ??

    Répondre
  • 6 juin 2017 à 7:15
    Permalink

    comme l espece arafatus abbassus kimord donc faut tirez voila ,

    bon ben faire gaffe la prochaine visite de massada

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *