L’OTAN veut un débat intérieur sur la dissuasion contre la Russie

Les dirigeants de l’OTAN se réuniront à Varsovie vendredi pour planifier un nouveau moyen de dissuasion contre la Russie. Le sommet de deux jours mettra l’accent sur la réponse de l’OTAN à la Russie, et sur le conflit en Ukraine : l’Occident accuse Moscou d’avoir incité à cette rébellion qui a coûté plus de 9 000 vies des deux côtés.

La Russie affirme que c’est l’Alliance atlantique, et non pas de Moscou, qui augmente les risques d’un large conflit en Europe, citant les 4 000 soldats de l’OTAN dans les pays baltes et en Pologne, et un bouclier de défense antimissile des Etats-Unis, qui sont les vraies raisons d’être inquiets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.