Lors de la réunion du cabinet, l’accord de cessez-le-feu aurait été « imposé » par Netanyahou à ses ministres

Hier, mardi, les efforts de médiation de l’Égypte  ont abouti à un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas. Le cabinet de sécurité a accepté la proposition égyptienne mais si cette décision  a provoqué la colère des habitants du sud du pays, elle a également été contestée par quelques ministres du gouvernement Netanyahou qui s’y sont opposés alors que les autres auraient  été clairement influencés par le chef du gouvernement pour accepter un cessez-le-feu sans voter… Lire la suite sur tel-avivre.com