L’origine nazie du flambeau olympique

Les Jeux Olympiques sont censés être un moment où le monde s’unit pour célébrer des valeurs communes et des performances sportives. Mais ce n’est pas un secret, ces célébrations ont longtemps constitué un événement compliqué pour les Juifs.

Le massacre des athlètes israéliens en 1972 à Munich reste une tache permanente pour les jeux mais ce n’est pas la seule. Il se trouve que le relais de la flamme olympique, symbole commun des jeux aujourd’hui, puise ses racines dans le nazisme, rappelle le site thejewniverse!

Hitler et la flamme olympique

En 1936, Hitler avait réussi à accueillir les Jeux Olympiques à Berlin pour en faire un excellent outil de sa propagande. Il a alors créé la torche relais pour relier l’Allemagne nazie à la Grèce antique. La torche a commencé sa course à Olympie, et les coureurs ont alors pris le flambeau sus de petites courses de 0.6 miles pour relier Olympie à Berlin.

Ironie de l’histoire, en 2016 le flambeau olympique a été porté au Brésil par Yoel Nunes en l’honneur des 11 athlètes israéliens tués lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972 et de tous les soldats de Tsahal!

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *