»L’Organisation Internationale de la Francophonie souffre d’antisionisme primaire »

 

L’usage répandu de la langue française a été mis en avant par l’État d’Israël et même par le Yichouv, notamment par David Ben Gourion, qui au cours des années précédant la création de l’État juif tentait de s’assurer le soutien et la reconnaissance de la France. Israël n’a cependant jamais fait partie des institutions de la francophonie. Lire la suite sur lphinfo.com