L’ONU dénombre 25 000 étrangers dans les rangs djihadistes

Le nombre de combattants islamistes originaires d’Europe et d’Asie a dépassé les 25.000, selon les données présentées au Conseil de sécurité par le Comité des sanctions contre Al-Qaïda de l’Onu. Il existe de nombreuses filières permettant de recruter de nouveaux combattants. Selon le document, des centres de recrutement ont été repérés dans les écoles de Grande-Bretagne, dans les prisons et dans les lieux de culte en France. En 2015, les dirigeants de l’Etat islamique ont tenté de créer leur propre réseau social baptisé Khelafabook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *