Londres expulse 23 diplomates russes et gèle les contacts bilatéraux

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé mercredi une série de sanctions contre la Russie, dont l’expulsion de 23 diplomates et le gel des contacts bilatéraux, jugeant Moscou “coupable” de l’empoisonnement d’un ex-espion russe sur son sol.

L’ambassade de Russie à Londres a immédiatement dénoncé la réaction britannique, la qualifiant d’”hostile, inacceptable et injustifiée”, dans un communiqué.

Theresa May a dénoncé devant le Parlement “un usage illégal de la force par l’État russe contre le Royaume-Uni” et jugé “tragique” la “voie choisie” par le président russe Vladimir Poutine, qui n’a pas répondu à sa demande d’explication sur cette affaire.Lire la suite sur jforum.fr