L’officier des gardes-frontières qui a tué un émeutier arabe reste en détention

Le procureur du district de Jérusalem a déposé un acte d’accusation contre un officier des gardes-frontières qui a tiré sur un Palestinien et qui est mort en mai 2014 lors d’affrontements avec la police à Beitunia.

L’acte d’accusation comporte une inculpation temporaire pour homicide involontaire, et non pas pour assassinat. Le procureur de l’État a demandé que le suspect reste en détention jusqu’à la fin de la procédure judiciaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *