L’Italie s’alarme du nombre de migrants à venir depuis la Libye

« Le nombre de migrants potentiels en Libye est alarmant« , s’est inquiété Donald Tusk devant le Parlement européen. Le chaos qui y règne, a-t-il souligné, interdit pour le moment toute transposition de l’accord conclu avec la Turquie pour enrayer l’afflux de demandeurs d’asile dans les îles grecques et fermer la « route des Balkans« .

« En ce qui concerne la route des Balkans, nous avons agi beaucoup trop tard, ce qui a donné lieu entre autres à la fermeture des frontières à l’intérieur de l’espace Schengen. C’est pourquoi notre pleine coopération avec l’Italie et Malte est aujourd’hui nécessaire pour éviter que ce scénario ne se reproduise à l’avenir » , a poursuivi Donald Tusk, cité par Boursorama.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *