L’Iran veut rester en Syrie pour toujours©

Hamid Rezai faisait partie du dernier groupe de soldats qui sont morts pour l’Iran en Syrie, tué par une attaque à la roquette israélienne présumée sur la base aérienne T4 près de Homs. Il était âgé de 30 ans, originaire de la capitale, Téhéran, un jeune homme pieux dont le père avait aussi été soldat et qui a laissé derrière lui une petite fille. A l’office poure l’enterrement de Rezai à la fin du mois d’avril, sa mère en pleurs a dit qu’il n’y avait aucun obstacle à ce qu’il se porte volontaire pour se battre en Syrie. “Cela m’offusque quand les gens me demandent:” Pourquoi ne vous êtes-vous pas mis en travers de son chemin? “, A-t-elle dit, selon un récit de Mashregh News. “Mon fils a choisi son propre chemin.”Lire la suite sur jforum.fr