L’Iran teste à nouveau la détermination des pays signataires

Le président du parlement iranien, Ali Larijani, a annoncé dimanche matin que l’accord de surveillance des activités nucléaires par l’Agence internationale de l’énergie atomique, signé il y a trois mois, a expiré depuis samedi. Ceci signifie qu’à partir de dimanche, les inspecteurs de l’AIEA n’auront plus accès aux informations fournies par les caméras de vidéosurveillance placées à l’intérieur des sites.Lire la suite sur lphinfo.com