« L’Iran pourrait posséder cinq fois plus de centrifugeuses d’uranium enrichi » !

Prise de conscience générale ou pression avant la fin des négociations tripartites ( 24 Novembre),  Etats Unis, Europe et Iran sur le nucléaire iranien, la déclaration de l’ancien chef adjoint de l’AIEA ne va pas calmer les esprits. Celui ci déclare  que « L’Iran pourrait posséder cinq fois plus de centrifugeuses d’uranium enrichi » par rapport à  l’inventaire connu jusqu’ici.  L’Iran  a jusqu’ici admis  posséder 1008  centrifugeuses  alors que le nombre réel pourrait être de plus de  5000. L’ancien responsable pose sa démonstration sur une série de documents dûment renseignés.

De plus, les experts s’interrogent sur le description des centrifugeuses telles qu’elles sont définies dans le document de négociation. L’Iran pourrait posséder d’autres centrifugeuses ne faisant pas partie des description du document officiel.

La suite des négociations qui doivent se poursuivre jusqu’au 24 novembre et dont un accord doit intervenir devrait se tendre à deux semaines de la date limite.

De source diplomatique, aucune alternative ou prolongation n’est envisagée pour le moment en cas de désaccord à la date clé.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *