L’Iran exclut tout rapprochement avec les États-Unis

L’accord signé en début de semaine sur le nucléaire iranien pourrait-il conduire à un futur dégel des relations entre Téhéran et Washington? Non, selon le mollah en chef iranien qui a déclaré « notre politique ne changera pas face à l’arrogant gouvernement américain ». C’est ce qu’a affirmé Ali Khamenei, dans un discours prononcé à l’occasion de la prière de l’Aïd el-Fitr. Ses propos ont été accueillis par les traditionnels «mort à l’Amérique» et  bien sûr «mort à Israël» lancés par la foule haineuse, réunie sur l’esplanade de la grande mosquée imam Khomeiny.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *