L’Iran en se trompant de cible s’expose à une riposte dure

Le plan : se concentrer sur le personnage de Raisi – qui doit prêter serment à la présidence la semaine prochaine. Une source politique promet une réponse à l’attaque d’un navire dans le golfe d’Oman. Israël lance une campagne politique contre le nouveau président iranien, Ibrahim Raisi, à la suite de l’attaque du navire dans le golfe d’Oman, rapporte le journal « Israël Hayon » ce matin (dimanche).Lire la suite sur jforum.fr