L’Iran considère avoir « soumis » les Etats-Unis

Les dirigeants iraniens considèrent l’accord nucléaire signé par les puissances occidentales comme une véritable « reddition » à l’Iran, contribuant à changer le statut de la République islamique en une « superpuissance ».

Une analyse de l’Institut de Recherche des Médias au Moyen-Orient (MEMRI) a mis en lumière le sentiment des plus hauts dirigeants de l’Iran concernant l’accord sur le nucléaire, expliquant que les pays voisins de la théocratie chiite devaient se préparer à une poussée du terrorisme parrainé par un Téhéran enhardi.

Parmi les commentaires traduits par MEMRI, on note une déclaration faite par le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan le 30 août, dans laquelle il vantait l’Iran d’avoir forcé la « reddition » des superpuissances du monde, dirigées par les Etats-Unis.

« Aujourd’hui, l’Iran a atteint un tel statut que les superpuissances se sont soumises à elle, en raison de sa majesté, sa fermeté, sa résistance et son unité. Malgré leur grande fierté, le régime de l’arrogance [l’Occident, dirigé par les États-Unis] s’est humblement assis à la table des négociations pour se soumettre aux droits de la nation iranienne « , a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *