L’Iran aurait réduit ses stocks d’uranium enrichi

Selon l’AIEA, l’Iran aurait réduit ses stocks de gaz d’uranium faiblement enrichi et pris d’autres mesures pour se conformer aux termes de l’accord intérimaire de l’année dernière avec les puissances mondiales. Cela voudrait dire que l’Iran n’était déjà pas conforme aux accords signés l’année dernière.

L’Agence internationale de l’énergie atomique a publié une mise à jour mensuelle sur la mise en œuvre de l’accord préliminaire le même jour que l’échec des 5+1. L’Iran et les six puissances mondiales ont accepté de prolonger jusqu’à la fin juin. Ils avaient déjà échoué à respecter l’échéance de lundi pour un règlement définitif d’un différend de 12 ans sur les ambitions atomiques de Téhéran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *