L’Irak chiite implose en pleine face de l’Iran occupant la Syrie©

L’arrière-pays de Téhéran, l’Irak chiite, est au bord d’une violente guerre civile. Des émeutes anti-Iraniennes font rage dans la ville pétrolière de Bassorah et se sont étendues à Bagdad, alors que les dirigeants iraniens, l’ayatollah Ali Khamenei et le président Hassan Rouhani se sont entretenus avec le président russe Vladimir Poutine et le turc Recep Tayyip Erdogan, vendredi 7 septembre, en vue de reprendre la maîtrise du dernier bastion détenu par les rebelles, à Idlib, pour ainsi, -pensent-ils- mettre fin à la guerre civile en Syrie.Lire la suite sur jforum.fr