L’incroyable plaidoyer du Premier ministre australien en faveur d’Israël

 

C’était le 19 février dernier. Dans un discours prononcé devant le parlement australien, Scott Morrison a accusé les Nations Unies de « fraude intellectuelle » et d’antisémitisme à l’égard d’Israël.

On est bien loin des rodomontades et autres discours hypocrites de l’Union européennes. Le Premier ministre australien Scott Morrison n’a pas mâché ses mots pour célébrer les 70 ans d’amitié de son pays avec Israël. Il a concentré son tir sur les nouveaux antisémites. Au premier rang desquels se trouvent les Nations-Unies.

« L’Assemblée générale des Nations Unies est désormais le lieu où Israël est victime d’intimidation et où l’antisémitisme est dissimulé dans un langage censé évoquer les droits de l’homme », a-t-il déclaré.

“La cause est entendue. Une nation d’immigrés, avec une presse libre. Une démocratie parlementaire, financièrement prospère et source d’innovation formidable dans le monde. Un refuge contre la persécution et le génocide. Mais pour l’Onu ce pays est en quelque sorte le centre de la cruauté mondiale. Allons, un peu de bon sens. Il s’agit d’une fraude intellectuelle ».

Morrison a encore déclaré que son gouvernement n’accepterait pas que ces attaques se poursuivent et s’oppose fermement aux résolutions anti-israéliennes à l’ONU.

«Dans le passé, nous nous abstenions sur ces résolutions. Plus maintenant. Et j’y veillerai personnellement à l’avenir. Mon gouvernement ne fermera pas les yeux sur un programme antisémite qui prend pour prétexte la défense des droits de l’Homme. »

Déterminé à transférer l’ambassade d’Australie à Jérusalem-Ouest

Scott Morrison a également répété sa détermination à transférer l’ambassade d’Australie en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem-Ouest. «Mon gouvernement est résolu à faire en sorte que notre engagement envers Israël reste aussi ferme à l’avenir qu’il l’était il y a 70 ans. C’est pourquoi mon gouvernement demande officiellement de reconnaître à présent Jérusalem-Ouest – siège de la Knesset et de nombreuses institutions gouvernementales – en tant que capitale de l’État d’Israël.

Après un processus de plusieurs mois, Morrison a décidé de désigner Jérusalem-Ouest comme capitale d’Israël et d’installer, tout comme les Etats-Unis, une ambassade à Jérusalem.

De son côté, le chef de l’opposition a réitéré son soutien à Israël et à un éventuel État palestinien. Mais il n’a pas mentionné les sujets relatifs à l’ambassade ou aux Nations Unies.

Israël est la cible d’attaques à l’ONU depuis de nombreuses décennies. Une situation grotesque qui a amené les États-Unis à se retirer récemment d’un certain nombre d’organisations onusiennes.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “L’incroyable plaidoyer du Premier ministre australien en faveur d’Israël

  • Avatar
    1 mars 2019 à 10 h 36 min
    Permalink

    Ce n’est pas de la part des 3 M que l’on entendrait cela. J’ai nommé Macron, Merkel et Moghérini. Honte à eux.
    ROSA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *