L’incroyable malhonnêteté du journal le Figaro sur l’attentat d’Eli ce matin

Alors qu’un père de famille juif a héroïquement sauvé sa famille d’un massacre annoncé, lorsque deux terroristes ont tenté de pénétrer dans sa maison à Eli, en Judée Samarie, le Figaro a mis 5 heures pour réagir à l’événement. Et ce temps de réflexion a été mis à profit pour trouver une tournure telle qu’à la première lecture c’est l’Israélien qui peut-être considéré comme l’agresseur dans cet attentat!

Pour le Figaro, le fait important qui transparait dans le titre de la dépêche est « la mort de deux Palestiniens ». Ensuite, la cause de cette mort est « l’attaque d’un Israélien », ce qui laisse planer le doute sur l’origine de l’attaque. Est-ce un Israélien qui aurait attaqué les deux Palestiniens? Rien dans le titre ne permet de le savoir.

L’article en question est un condensé de mauvaise foi, de choix de mots outranciers contre Israël. Notez que l’usage des guillemets et du conditionnel concerne systématiquement les informations provenant de sources officielles israéliennes, celles venant du camp palestinien étant reprises comme dignes de foi et se passant de guillemets. Le même artifice est employé par nombre de médias français lorsque les informations proviennent du mouvement terroriste Hamas, qui serait selon ces médias plus fiables que celles venant des sources officielles israéliennes…

Enfin et c’est nouveau, le décompte des morts dans le conflit de l’intifada des couteaux précise de manière volontairement ambigüe que la majorité des morts palestiniens « sont présentés comme des agresseurs », afin de mettre un doute sur leurs intentions criminelles et terroristes pourtant publiquement affichées côté palestinien…

Nous reproduisons l’article ici, du grand art de désinformation:

« Deux adolescents palestiniens ont été tués aujourd’hui par des soldats israéliens après avoir agressé un colon juif en Cisjordanie, annonce l’armée israélienne. Les deux jeunes ont fait irruption au domicile de ce dernier à Eli, une implantation juive proche de Naplouse. Le colon a expliqué au micro de la radio militaire israélienne qu’ils étaient armés de gourdins et ont commencé à le frapper avant qu’il ne parvienne à les chasser de chez lui. Roy Harel a ajouté qu’il avait également découvert un couteau devant sa porte.

Des soldats ont accouru sur les lieux. « Face à la menace significative qui pesait sur les habitants de cette communauté, ils ont tiré sur les assaillants, provoquant leur mort », précise l’armée. D’après le ministère palestinien de la Santé, les deux jeunes gens étaient âgés de 17 ans et vivaient dans le village voisin de Karyout.

Depuis octobre, une vague d’agressions au couteau, à l’arme à feu et à la voiture bélier a été fatale à 28 Israéliens et à un étudiant américain. Les forces israéliennes de sécurité ont tué au moins 172 Palestiniens, 114 présentés comme des agresseurs, la plupart des autres lors de manifestations violentes. »

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/03/02/97001-20160302FILWWW00122-2-palestiniens-tues-apres-l-attaque-d-un-israelien.php

15 pensées sur “L’incroyable malhonnêteté du journal le Figaro sur l’attentat d’Eli ce matin

  • 2 mars 2016 à 8:43
    Permalink

    écoeurant. ..tour sauf honnêteté. .des journaleux. .indigne

    Répondre
  • 2 mars 2016 à 9:00
    Permalink

    Journal de merde avec sans doute source afp… No comment

    Répondre
  • 2 mars 2016 à 9:16
    Permalink

    détourner la vérité à ce point la, ils ne font qu’attiser la haine du Juif en France, ils sont peut étre à la recherche d’une nouvelle Shoah, il faut les attaquer en justice pour tout ces mensonges, HONTEUX !

    Répondre
  • 2 mars 2016 à 10:48
    Permalink

    C’est eux qui seme l’antisemitisme !

    Répondre
  • 3 mars 2016 à 12:18
    Permalink

    Tous les mêmes ils ne font que reprendre la désinformation de l’agence France Palestine

    Répondre
  • 3 mars 2016 à 5:09
    Permalink

    Ce journal est devenu un torchon…. Pitoyable..
    Ces médias fabriquent la haine et la discorde au sein de la nation !!

    Répondre
  • 3 mars 2016 à 11:32
    Permalink

    je comprend rien aux reproches que vous faites au Figaro: dans l’article du Figaro que vous reproduisez, les verbes sont au passé composé, donc au mode indicatif pas au mode conditionnel ! On comprend très bien que c’est une des nombreuses agressions subies par des colons juifs par des palestiniens, et que dans ce cas là, comme dans la plupart des faits similaires, les agresseurs ont été tués par les soldats israéliens!

    Répondre
  • 3 mars 2016 à 9:43
    Permalink

    Je peux témoigner. Quand mon boulot m’en laisse le temps, j’interviens sur le forum, en bas des articles, sous le pseudo Happysurfer. Les articles du Figaro sont particulièrement vicelards. Il y a quelques lecteurs intervenant sur le forum, tout aussi abjects. Nous sommes néanmoins quelques uns à défendre Israël très activement. Mes commentaires sont régulièrement censurés. Je précise que je respecte la charte du Figaro : pas d’insultes, etc… Mais quand on sait que les modérateurs se trouvent au Maroc, on comprend mieux. Par exemple, dire que la « Palestine » est un état inventé, ou que les « Palestiniens » sont rejetés par les pays arabes (etc.) est vu comme une injure par les modérateurs qui suppriment le commentaire. Néanmoins, les journalistes du Figaro sont tout autant des ordures

    Répondre
  • 5 mars 2016 à 11:23
    Permalink

    Journaleux vous paierez un jour tout le mal que vous faites à Israël et aux juifs qui sont constamment attaques et que vous présentez comme des agresseurs, vous détournez la vérité pour des raisons militantes et n’avez aucune compassion pour le

    Peuple juif vous faites de la propagande et trahissez le journalisme,honte à vous!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *