L’incendie d’une mosquée près de Ramallah n’était pas d’origine criminelle

Les enquêteurs chargés de faire la lumière sur un incendie intervenu au mois de septembre dans une mosquée proche de Ramallah ont rendu leur verdict. Il ne s’agit pas d’une tentative criminelle mais sans doute d’une défaillance due à un  chauffage électrique à spirale qui aurait mis le feu à l’édifice. Les enquêteurs signalent également la volonté de certains responsables de la mosquée, de cacher des éléments qui auraient pu hâter les conclusions de l’enquête. Le chauffage en question avait été dissimulé aux enquêteurs.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *