Lieberman appelle à une « guerre » contre les activités diplomatiques d’Abbas qui tiennent de la terreur

Répondant à une demande d’enquête de l’Autorité palestinienne contre Israël à la Cour Internationale de Justice (CPI), l’exministre des Affaires étrangères affirme qu’il n’y aura aucune chance de paix tant qu’Abbas sera au pouvoir. Le président d’Israël Beitenou et ancien ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a appelé à une « guerre diplomatique » contre Mahmoud Abbas, après que l’AP ait officiellement présenté sa demande de condamnation de l’Etat juif pour « crimes de guerre« .

L’AP a présenté plusieurs centaines de documents à la CPI avec des revendications de résidents arabes concernant la présence juive en Judée-Samarie, la conduite de l’armée israélienne dans l’opération anti-terroriste de l’été dernier, et le traitement des terroristes emprisonnés.

Lieberman a qualifié cette décision « de preuve supplémentaire, à ceux qui en avaient encore besoin, qu’Abbas n’est pas un partenaire et n’est pas intéressé par un accord de paix avec Israël, mais plutôt par des affrontements et une tentative de forcer à un accord unilatéral par la terreur diplomatique.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *