L’icône israélienne Bar Rafaeli a été arrêtée pour évasion fiscale

Bar Rafaeli a été arrêtée en Israël pour évasion fiscale, l’administration fiscale israélienne soupçonne le mannequin de ne pas avoir déclaré plusieurs millions de shekels de revenus à l’étranger.

La top modèle est soupçonnée d’avoir ignoré des gains d’un montant de plusieurs millions de shekels. Sa mère, Tzipi Rafaeli, est également suspectée dans cette affaire. Elles ont été libérées après avoir déposé une caution de 250 000 NIS chacune, assortie d’une garantie personnelle de 500 000 NIS. Toutes deux ont nié ces accusations mais Bar Rafaeli et sa mère ont dû remettre leurs passeports, et ont interdiction de quitter le pays jusqu’à nouvel ordre.

Leur interrogatoire a duré plusieurs heures, et a donc donné lieu à une arrestation officielle de la célébrité israélienne.

Les avocats de Bar Rafaeli et les représentants de l’administration fiscale israélienne se sont rendus à la Cour de Tel Aviv aujourd’hui pour une audience consacrée à sa libération sous conditions.

Selon divers médias israéliens, certains des soupçons concernent des revenus non déclarés issus de ses activités sur le média social Instagram, de cadeaux reçus en tant que célébrité et enfin l’achat d’un appartement de luxe.

Une pensée sur “L’icône israélienne Bar Rafaeli a été arrêtée pour évasion fiscale

  • Avatar
    18 décembre 2015 à 19 h 13 min
    Permalink

    Exaggeration ….. Elle a ete simplement interrogèe sur une question de declaration fiscale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *