Libermann à la Suède: «on ne met pas en danger la sécurité de ses amis».

Le ministre des Affaires étrangères israélien ne reste pas muet face aux dernières déclarations du gouvernement suédois quant à la reconnaissance d’un état palestinien. Le ministre appelle le gouvernement suédois à revenir sur ses paroles et ajoute: « Le but de ces déclarations n’est pas d’apporter une solution au conflit mais bel et bien de rassasier un certain électorat en Suède ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *