L’hypocrisie de la Commission des droits de l’homme dans le rapport sur l’Arabie Saoudite

La Commissions des droits de l’homme de l’ONU a publié son premier rapport sur les bombardements de l’Arabie saoudite au Yémen. La même organisation, qui critiquait vivement les actions d’Israël dans la bande de Gaza l’été dernier, même si les faits n’étaient pas encore clairement expliqués, montre beaucoup plus de retenue dans le nouveau rapport. Par exemple, lorsque la Commission parle des frappes israéliennes sur les dirigeants du Hamas, il est souvent déclaré unilatéralement que ces attaques sont illégales et insiste sur le fait que les cibles étaient une punition collective.

Le groupe reconnaît maintenant que l’Arabie saoudite ait tué des dizaines de civils dès le premier jour des bombardements saoudiens, mais il dit qu’il doit attendre les détails de tous les faits avant de porter des jugements. Il n’y a pas du tout de commentaires sur les mesures prises, ou non, par Arabie Saoudite pour réduire les pertes civiles, semblables aux avertissements d’Israël par tracts ou par des messages téléphoniques aux résidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *