L’hymne nazi interprété par erreur à la Fed Cup

La Fédération de tennis des États-Unis (USTA) se retrouve au cœur d’une polémique depuis le samedi 11 février 2017. Avant la rencontre du 1er tour de la Fed Cup entre les États-Unis et l’Allemagne, un soliste devait interpréter l’hymne de la République fédérale. Cependant, il s’est trompé en commençant par le premier couplet de l’hymne, interdit depuis la chute de l’Allemagne nazie. « L’Allemagne, l’Allemagne par-dessus tout, au-dessus de tout au monde », a entonné le chanteur, tandis que les sportifs allemands essayaient de chanter le bon couplet. Cette erreur occasionnée a énormément touché le public allemand car les deux premiers versets ont été interdits après la Seconde Guerre mondiale pour leur caractère nationaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *