‘L’Humanité » défend le terroriste Salah Amouri, qui ne peut « se déplacer librement »

On se souvient du tristement célèbre franco-palestinien Salah Amouri, qui avait tenté d’assassiner le Rav Obadia Yossef, z’al. L' »Humanité » s’enquiert de la vie de ce terroriste et dénonce qu’il ne puisse librement se déplacer où il le souhaite en Israël, tout en insultant l’Etat juif. Jugez plutôt sur cet extrait du journal communiste qui parle rappelons-le d’un terroriste notoire: « Acharnement. C’est le mot qui vient à l’esprit lorsqu’on se penche sur le comportement des autorités israéliennes vis-à-vis de Salah Hamouri. Le jeune homme, qui a fait sept ans de prison pour des faits jamais avérés, a courageusement entrepris des études de droit et devait passer ses examens à la fin du mois de juin pour devenir avocat. Le droit ! Un mot qui visiblement fait peur à Israël, lui qui ne le respecte jamais mais s’en réclame toujours. Mais faut-il, dans ce cas, appeler « justice » ce qui n’est rien d’autre qu’un instrument militaire au service d’une entreprise coloniale ? Le jeune franco-palestinien avait fait appel de l’ordre militaire lui interdisant de se rendre en Cisjordanie. Un appel rejeté pour des « raisons de sécurité ». »…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *