L’extrême droite autrichienne écarte une de ses députés pour…antisémitisme

Le parti autrichien d’extrême droite FPÖ, en progression dans les urnes, a mis à l’écart, la sommant de démissionner, l’une de ses députées accusée de propos antisémites sur sa page Facebook. La députée Susanne Winter, âgée de 58 ans, est mise en cause pour avoir écrit sur sa page Facebook en réponse à un message présentant comme un «problème» «l’argent sioniste» et les «Juifs» : «c’est bien que vous m’enleviez les mots de la bouche ;-)». Elle avait ajouté : «Il y a beaucoup de choses que je ne suis pas autorisée à dire. Ça me réjouit d’autant plus qu’il y ait des gens courageux et indépendants !». Ces propos ont provoqué l’indignation des milieux politiques, le président du parlement ayant à cet égard décidé de saisir la justice, tandis que la communauté juive de Vienne a parlé d’une «honte pour le parlement».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *