L’ex-ministre Partitsky commentant la nomination de Shaked : « Elle est jolie comme les femmes du Troisième Reich »

L’ancien membre du cabinet attaque Ayelet Shaked de Habayit Hayehudi pour sa nomination au portefeuille ministériel de la Justice, en se concentrant sur ses attributs physiques et morales, car après ses attaques chauvinistes, il a osé écrire qu’elle était fasciste.

L’ancien ministre de l’Infrastructure Joseph Paritzky est sous le feu des commentaires sexistes qu’il a faits à propos d’Ayelet Shaked (Habayit Hayehudi) avant sa nomination de ministre de la Justice. « Pour la première fois en Israël, nous aurons un ministre de la Justice qui pourra être présenté sur le calendrier des garages » écrit Paritzky sur sa page Facebook. Paritzky a été élu à la Knesset il y a 10 ans, en tant que membre du parti Shinoui maintenant défunt. Le parti a fait campagne comme le champion des Israéliens laïcs et était constamment en désaccord avec les partis religieux sur le rôle de la religion dans la vie israélienne. Le jeudi, il s’en ait pris une fois de plus à Shaked sur Facebook, alléguant qu’elle était « fasciste, anti-démocratique et un adversaire des droits des homosexuels. » Puis il a ajouté : « Elle est jolie comme les femmes du Troisième Reich ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *