Levée des sanctions contre l’Iran : Téhéran libère 4 prisonniers américains

L’Iran a libéré quatre prisonniers ayant la double nationalité iranienne et américaine, a annoncé le procureur public de Téhéran. Parmi les prisonniers libérés se retrouve le chef du bureau du Washington Post à Téhéran, Jason Rezaian, détenu depuis 2014 et condamné pour espionnage. Son cas était un obstacle particulièrement important dans les relations entre l’Iran et les États-Unis. Les trois autres Américano-iraniens libérés sont Amir Hekmati, Saeed Abedini et Nosratollah Khosravi, a précisé la télévision publique iranienne. De leur côté, les États-Unis libéreront sept Iraniens. L’Agence internationale de l’énergie atomique doit encore confirmer formellement que les Iraniens ont respecté les conditions posées par l’accord. Un rapport en ce sens sera« probablement » publié samedi, selon des sources diplomatiques à Vienne. Les médias iraniens n’excluaient pas non plus que la cérémonie se tienne dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *