L’Europe mise sur la thérapie cellulaire israélienne

La Banque européenne d’investissement accordera à la société israélienne de médecine régénérative PluristemTherapeutics un prêt de 50 millions d’euros pour le développement clinique de ses thérapies cellulaires.

Pluristem utilise des cellules dérivées des placentas pour le développement de traitements potentiels contre les infections, l’inflammation, l’ischémie, les lésions musculaires et les troubles hématologiques. La société a récemment fourni des produits au stade expérimental, utilisés pour traiter plusieurs patients atteints de coronavirus en insuffisance respiratoire aiguë.

«Pluristem tient à remercier la BEI pour son soutien financier et son engagement à trouver un traitement efficace pour les conditions médicales potentiellement mortelles, parmi lesquelles les complications associées à Covid-19», a déclaré Yaky Yanay, PDG et président de Pluristem.

«La mission de notre société, qui consiste à exploiter le pouvoir de la médecine régénérative pour améliorer le bien-être d’une population vieillissante, est devenue plus urgente que jamais, alors que nous travaillons sans relâche pour développer un traitement des complications Covid-19 tout en faisant progresser notre portefeuille de produits dans des essais avancés. pour traiter un certain nombre d’indications qui peuvent avoir un impact positif sur les systèmes de santé mondiaux », a-t-il ajouté.

Accord de coopération

L’accord de financement a été annoncé alors que la BEI et l’Autorité israélienne pour l’innovation ont signé un accord de coopération afin de rechercher conjointement des opportunités d’investissement dans la bio-convergence – l’intégration de la biologie avec l’ingénierie, l’intelligence artificielle, la physique, le calcul, la nanotechnologie et la science des matériaux – pour répondre aux besoins non satisfaits, dans la santé et d’autres industries.

Selon le président de l’IIA, le Dr Ami Appelbaum, « Israël considère la bio-convergence comme son prochain moteur de croissance économique … pour trouver des approches efficaces, diverses et ingénieuses de résolution de problèmes dans de nombreuses industries, notamment la santé, l’agriculture, l’énergie et la défense. »

«La collaboration entre la Banque européenne d’investissement et l’Autorité israélienne de l’innovation offre une occasion unique de faire progresser ce domaine en offrant aux entreprises diverses possibilités de financement, du stade précoce à la croissance.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *