L’Europe accentue ses pressions sur Israël

Lars Faaborg-Andersen, représentant l’Union européenne, exhorte les parties à reprendre les pourparlers afin de trouver une solution politique durable pour la bande de Gaza. Il a précisé que, malgré la colère des Palestiniens en Judée-Samarie et « l’appropriation » des terres par Israël, l’UE ne réfléchissait à de nouvelles sanctions. Le nouveau Chef de la diplomatie européenne en Israël a exhorté le gouvernement à revenir sur sa décision de réquisitionner quelque 1.000 hectares de terrain. Il a également averti que l’absence d’une solution politique à long terme risquait d’entraîner de nouvelles violences dans la bande de Gaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *