Lettre ouverte au Président Macron : “Condamnez les salaires versés par Abbas aux terroristes”

Monsieur le Président,

Dimanche 7 octobre, une Israélienne de 28 ans, mère d’un petit bébé d’un an, et un Israélien de 35 ans, père de trois enfants, ont été ligotés et abattus à bout portant par un terroriste palestinien.

La diplomatie française a laconiquement condamné cet horrible attentat. Quatre misérables lignes. Pire, le communiqué précise entre parenthèse que l’attaque a été perpétrée en “Cisjordanie”. Une précision qui donne raison à ceux qui assassinent sauvagement des civils israéliens.

En mai dernier, vous n’aviez pas hésité à condamner “des actes odieux commis par Israël à Gaza”, alors que l’Etat juif défend légitimement ses frontières face à des hordes d’émeutiers-terroristes.

Pourquoi n’avez-vous pas eu des mots aussi durs pour condamner ce massacre antijuif qui a coûté la vie à deux jeunes parents israéliens ? Pourquoi ?Lire la suite sur lemondejuif.info