Lettre ouverte au nouvel Ambassadeur de l’U.E en Israël

Cher Monsieur l’Ambassadeur Emanuele Giaufret,

Bienvenu en Israël. Comme l’Union Européenne a souvent donné des conseils douteux à Israël, je prends la liberté de vous faire quelques suggestions dans le but de rendre plus réussie votre affectation ici.

S’il vous plaît, n’oubliez pas que vous représentez la plus grande partie d’un continent où l’antisémitisme s’est enraciné dans sa propre culture durant plus d’un millier d’années. Le plus grand érudit universitaire de notre génération en matière d’antisémitisme, le regretté Robert Wistrich, a démontré que presque tous les courants idéologiques durant ces siècles-là étaient antisémites[1].

S’il vous plaît, soyez aussi bien conscient qu’au cours des décennies passées, des membres de l’E.U ont laissé entrer – sans aucun processus de sélection ou de choix – des millions de gens provenant de pays où la plupart des citoyens sont antisémites. Histoire de rendre les choses encore pires, au cours de ces deux dernières années, de vastes masses de gens de ce genre ont saisi l’opportunité d’immigrer au sein de l’U.E[2]. Le fait que tous les Juifs qui ont été tués en Europe occidentale pour des raisons idéologiques, au cours de ce siècle ont été tués par des immigrés musulmans ou leurs descendants[3].

Votre prédécesseur, Monsieur l’Ambassadeur, répétait sans cesse à Israël que « Les constructions dans les implantations sont un obstacle à la paix ». Parfois, il allait aussi loin que de proférer des menaces contre nous. Par exemple, en 2014, il a déclaré : « Si la politique d’aménagement des implantations par Israël anéantit les actuels efforts vers la paix, alors Israël sera tenu pour responsable de l’échec des négociations[4]« . Il n’a jamais souligné que l’Autorité Palestinienne verse continuellement de hauts « salaires » aux familles de meurtriers de civils israéliens[5]« .

 

*Lire la suite sur JForum