La lettre dérangeante du prince Charles sur Israël et les Juifs

Une lettre du prince Charles écrite en 1986 et adressée à Laurens van der Post suscite la polémique. Dans sa lettre, le prince dénonce le « lobby juif » et traite les juifs en Israël d’ « étrangers » ayant causé des problèmes au Moyen-Orient

Une révélation qui dérange la famille royale britannique et indigne la communauté juive. Le média britannique The Daily Mail vient en effet de révéler une lettre datant de 1986 et écrite par le prince Charles. Dans la lettre destinée à l’explorateur Afrikaner Laurens van der Post, le prince Charles se plaignait de la présence des « juifs étrangers » au Moyen-Orient qui, selon lui, provoquaient des agitations dans la région.

Daily Mail cite une partie de la lettre du prince dans laquelle ce dernier faisait savoir à Laurens van der Post que l’exode des juifs Européens au Moyen-Orient a « provoqué de grands problèmes » dans cette partie du monde. Dans sa lettre, le prince Charles avait ajouté que le terrorisme qui gangrène le Moyen-Orient ne prendra fin que lorsque ses causes seront éliminées.

« C’est le flux de juifs étrangers qui a causé ses grands problèmes »

Dans sa lettre, il avait exprimé l’espoir qu’un président américain ait le courage de se lever pour s’opposer au « lobby juif ». « J’accepte le fait que les Arabes et les Juifs étaient un peuple sémite. C’est le flux de juifs étrangers (venant surtout de la Pologne, comme on le dit) qui a causé ses grands problèmes », écrivait le prince Charles.

Il se demande : « je sais qu’il y a beaucoup de sujets complexes, mais comment mettre fin au terrorisme sans éliminer ses causes ? Peut-être qu’un président américain aura le courage de se lever et de s’attaquer au lobby juif aux Etats-Unis ? Je dois être naïf, je suppose ». Selon The Independent, la lettre date du 24 novembre 1986 et a été retrouvée dans les archives publiques.

La lettre du prince Charles qui déclenche la polémique
La lettre du prince Charles qui déclenche la polémique

La révélation n’a pas manqué de susciter de vive indignation dans la communauté juive où l’expression « lobby juif » est souvent considérée comme de l’antisémitisme. Pour Stephen Pollard, journaliste au média The Jewish Chronicle, la lettre du prince est « stupéfiante ». Stephen Pollard juge « troublant » que ces commentaires proviennent d’un membre de la famille royale britannique. « Pour moi, c’est l’élément le plus étonnant de la lettre du prince. Le ‘lobby juif’ est l’un des thèmes antisémites qui perdurent depuis des siècles. C’est ce mythe, il y a ces Juifs très puissants qui contrôlent la politique étrangère ou les médias ou les banques ou quoi que ce soit », a déclaré Stephen Pollard, cité par le Mail.

Réaction gênée

Une porte-parole du prince Charles a déclaré que la lettre ne reflétait pas son point de vue mais ne faisait que relayer les arguments qu’il avait entendus durant son voyage.

« Il partageait les arguments dans une correspondance privée avec un ami de longue date dans le but d’améliorer sa compréhension de ce qu’il a toujours reconnu être une question profondément complexe dans sa propre analyse en 1986 », a déclaré la porte-parole.

« 1948, Israël devient un Etat indépendant »

La lettre du prince Charles peut en effet gêner plus d’un lorsqu’on sait que que la Grande-Bretagne a joué un rôle clé dans la création de l’Etat d’Israël. Rappelons que le 2 novembre 1947, James Balfour, à l’époque ministre britannique des Affaires étrangères, avait écrit une lettre à Lionel Walter Rothschild, dirigeant de la communauté juive britannique.

Dans sa lettre, James Balfour lui faisait savoir que le moment était propice pour la création d’une « maison nationale pour le peuple juif en Palestine » tant que « rien ne s’opposera aux droits civils et religieux des communautés non juives vivant en Palestine ». L’année suivante, 1948, Israël obtient son indépendance marquant la fin du mandat britannique.

 

2 pensées sur “La lettre dérangeante du prince Charles sur Israël et les Juifs

  • 13 novembre 2017 à 10:24
    Permalink

    Je relève simplement un lapsus dans la rédaction de l’article ! En effet la lettre qu’adresse Lord Balfour à Lionel Walter Rothschild est antérieure à la date du 2 novembre 1917, date à laquelle elle a été publiée !
    Dont acte !

    Répondre
  • 13 novembre 2017 à 10:54
    Permalink

    On pourrait dire aussi , que les anglais ont tout fait pour gener les Juifs dans l entreprise sioniste , surtout a la liberation des camps !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *