L’Etat islamique utilise ses otages pour servir sa propagande

Dans une vidéo, dont les images ressemblent fort à un reportage d’un correspondant étranger, John Cantlie, un otage britannique depuis 2012, entre les mains des djihadistes de l’Etat islamique, décrit en direct la situation de la ville Kurde de Kobané investie par les « méchants terroristes kurdes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *