L’Etat islamique ne menace pas Israël, pas dans l’immédiat

Le Commandant adjoint de l’unité de soldats Golani qui scrute un horizon bien calme se veut rassurant : « Il n’y a aucune présence de djihadistes à moins de dizaines de kilomètres. La frontière qui nous sépare de la Syrie est sereine et j’invite les Israéliens à venir passer quelques jours de repos sur le Golan. Il y fait bon et les paysages sont magnifiques. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *