L’Etat islamique n’a pas le vent en poupe

Un enquête par le Centre arabe de recherches et d’études politiques évalue le soutien arabe et l’opposition à l’Etat islamique , et la campagne menée par les USA pour les vaincre. Le soutien arabe à l’État islamique djihadiste est le plus élevé parmi les Arabes palestiniens, selon un récent sondage.

Un sondage réalisé par le Centre arabe de recherches et d’études politiques à Doha a mesuré l’opinion de la rue arabe en ce qui concerne la campagne menée par les USA en cours pour vaincre l’EI en Irak et la Syrie. On a demandé aux répondants de 5100 personnes dans sept pays arabes (Liban, l’Irak, la Tunisie, l’Arabie Saoudite, la Jordanie, la «Palestine», ainsi que les Arabes syriens dans les camps de réfugiés turcs) leurs points de vue à la fois sur l’opération et l’Etat islamique lui-même.

Les résultats ont montré que 85% des Arabes interrogés sur l’EI ont une opinion qui est soit «négative» ou «négative dans une certaine mesure», alors que seulement 11% les considéraient comme «positive» ou «positive dans une certaine mesure. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *