L’Etat islamique menace d’envahir Gaza…puis d’attaquer Israël après le Ramadan

On savait déjà que le Hamas rencontrait de sérieux problèmes pour maintenir le calme dans la bande de Gaza. On savait que régulièrement, des violences opposaient des djihadistes aux partisans du pouvoir en place. Les Israéliens comptent aussi le nombre de roquettes tirées depuis Gaza sur son territoire chaque semaine. Ces missiles, envoyés par des islamistes, affiliés disent-ils à l’Etat islamique, sont la démonstration de la contestation qui couve contre le Hamas qui a pourtant donné l’ordre de ne plus envoyer de missiles contre « l’ennemi sioniste ».

Ce que l’on ne mesurait pas en revanche, c’est jusqu’à quel point les partisans de Daesh étaient déterminés. C’est un tweet venu de Jordanie qui nous renseigne sur la question. Il est signé par le secrétaire général de la coalition qui regroupe les partis d’opposition, Mudar Zahran. Ce dernier affirme que les événements vont se précipiter à Gaza dans quelques semaines, juste après le Ramadan : « Daesh a planifié une invasion majeure de la bande de Gaza à la fin du Ramadan, afin de renverser le Hamas puis d’attaquer Israël depuis ce territoire », peut-on lire sur le post publié par Zahran.

Si les spécialistes estiment que Daesh a bien d’autres chats à fouetter en ce moment que de conquérir Gaza et d’ouvrir un autre front avec Israël, il n’en demeure pas moins que les velléités des islamistes ultra, d’en découdre avec le Hamas sont bien réelles. Il n’est donc pas impossible que la situation se dégrade progressivement dans la bande de Gaza. Plus isolé que jamais et ayant perdu son réseau d’approvisionnement en armes depuis que l’Egypte a détruit les tunnels vers le Sinaï, le Hamas se prépare à la bataille pour conserver sa mainmise sur la bande côtière.

On comprend mieux à présent, pourquoi les dirigeants du Hamas poussent vers une accalmie sur le long terme avec Israël, alors que leur front intérieur est en ébullition.

2 pensées sur “L’Etat islamique menace d’envahir Gaza…puis d’attaquer Israël après le Ramadan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *