L’Etat islamique contrôle désormais un tiers de l’Irak et de la Syrie

Des responsables irakiens déclarent que des terroristes de l’Etat islamique ont attaqué un poste de contrôle le long de la frontière avec la Syrie, tuant au moins 16 policiers des frontières irakiens.

Un fonctionnaire supérieur de l’armée irakienne affirme que l’attaque a eu lieu dans la ville d’al-Walid du côté irakien de la frontière. Au moins cinq officiers ont également été blessés dans l’attaque. Un responsable du gouvernement dans la province d’Anbar, à l’ouest de l’Irak, a confirmé le rapport.

Le groupe Etat islamique a maintenu le contrôle de la plupart des postes frontaliers entre l’Irak et la Syrie depuis sa série d’attaques plus tôt cette année. Le groupe terroriste contrôle actuellement environ un tiers de l’Irak et de la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *