L’Etat islamique atteint un niveau de barbarie qui est ressenti comme un dégoût profond par les gens du monde entier

A deux jours de l’Anchoura, une commémoration de la mort de l’Imam chiite Hussein, les djihadistes de l’Etat islamique massacre 200 personnes, de la tribu Albouminer, dans la province d’al-Anbar, à l’ouest de l’Irak. Ce massacre fait craindre aux autorités une attaque des chiites sur la route de Kerbala. Elles ont posté des troupes le long de la route où transitent de nombreux pèlerins chiites, craignant pour leur vie. La vue des cadavres d’enfants, d’hommes et de femmes jonchent les rues dont les trottoirs sont imprégnées de leur sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *