Les yeux dans les yeux ! Le président israélien l’a dit au chancelier autrichien

Quand le président Rivlin rencontre le chancelier autrichien Kurz… Vouloir faire la Paix ? Que voilà un idéal admirable… Mais dont la matérialisation engage une démarche nécessairement « extra-ordinaire », une volonté implicite « quasi-inhumaine » de considérer que celui avec qui l’on était en guerre, cet implacable ennemi d’hier puisse devenir aujourd’hui un allié, plus encore, un ami demain ! Par Bely

 

Mais par-dessus tout, cela demande, sinon oublier les horreurs que tout état de guerre implique, du moins réussir à en faire abstraction ! Dans cet esprit, le président de l’Etat Hébreu, Mr Reuven Rivlin a décidé d’organiser ce mardi 12 juin 2018, une réunion de travail avec son homonyme, le chancelier autrichien, Mr Sebastian Kurz, un homme jeune en fonction depuis seulement le mois de décembre 2017.

Pour ce faire, « Le président a accueilli chaleureusement le chancelier. Il a souligné l’importance du renforcement des relations entre Israël et l’Autriche et espéré un développement rapide de la coopération entre les deux pays ».

Ils se le sont dit !

Un entretien rapporté et publié sur le site du « ministère des Affaires étrangères d’Israël » :

« La rencontre s’est bien passée après que le président israélien ait réitéré son point de vue selon lequel, même dans la réalité complexe d’aujourd’hui en Europe et dans le monde, il lui soit impossible d’accepter des éléments qui soutiendraient l’État d’Israël sans pour autant cesser de prendre des positions racistes ou antisémites ».

Ce à quoi le chancelier de répondre : « Mon gouvernement et moi-même sommes déterminés à être des acteurs, un réel soutien pour Israël et sa sécurité. Nous avons la ferme intention de continuer à travailler pour renforcer les relations entre nos deux pays.

Puis les deux hommes ont approfondi l’engagement de l’Autriche envers Israël, parlé de la communauté juive en Autriche, de la mémoire de l’Holocauste et de la lutte contre l’antisémitisme ! »

Le documentaire en question

Pour clore cette première approche, Mr Reuven Rivlin a remis à Mr Kurz une copie d’un documentaire récemment publié sous le titre on ne peut plus concis : « Témoignage » …. Ce film raconte l’histoire d’une enquête basée sur le cas factuel du meurtre de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale dans le village de Lansdorf, en Autriche.

Le président a déclaré au chancelier à propos du film : « Nous sommes depuis toujours liés les uns les autres, qu’on le veuille ou non, au-delà des desiderata de chacun, par la réalité de ce terrible passé, cet horrible Holocauste.

Et le président de conclure, se voulant résolument positif :« Souffrance vive, toujours et encore au centre de la vie juive et israélienne, la Shoah, devenue résilience sublime a permis, permet et permettra sans doute encore longtemps à notre peuple de trouver son expression dans l’art, de s’exprimer plus que d’autres par le biais du cinéma, de la littérature et de la culture. »…

 

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *