Les violences se poursuivent au Yémen

Des obus tirés par les milices chiites houthis soutenues par l’Iran ont tué mercredi 18 personnes à Aden, la grande ville portuaire du sud du Yémen, ont déclaré des responsables locaux et des témoins. Selon des habitants du quartier de Mansoura, des obus de mortier tirés par la milice chiite ont tué sept personnes dans un hôtel et 11 autres sur un marché. Au moins 30 autres personnes ont été blessées dans cette attaque, ont dit des responsables locaux. Les Nations unies ont par ailleurs annoncé dans un communiqué publié mardi qu’une épidémie de dengue s’étend à Aden, avec 150 nouveaux cas et une dizaine de décès répertoriés chaque jour dans ce pays en proie à la violence entre Chiites et Sunnites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *