Les victimes de la terreur iranienne veulent bloquer l’allégement des sanctions

Les familles en attente des décisions judiciaires contre l’Iran pour des attaques terroristes veulent poursuivre l’administration américaine qui permet le déblocage de 100 milliards de dollars au régime islamique. La décision de l’administration Obama de libérer plus de 100 milliards de $ en allégement des sanctions dans le cadre de l’accord sur le nucléaire iranien est contestée par un groupe de victimes américaines de la terreur iranienne, qui ont plus d’un milliard de dollars de demandes de réparations dans les tribunaux américains contre le régime islamique.

Les États-Unis ont promis de dégeler des fonds détenus dans des comptes bancaires à l’étranger e de les retourner à la Banque centrale d’Iran (CBI). Cependant, les familles se sont prononcées contre l’allégement des sanctions, en faisant valoir que de toute façon, le dégel de fonds ne les empêchera jamais d’être en mesure de recueillir des jugements favorables dans leur cas contre l’Iran et de récupérer les réparations auxquelles ils ont droit.

Toutefois, pas moins de 24 demandeurs ont déposé une poursuite contre l’allégement des sanctions mercredi à la Cour de district des États-Unis pour le seul district sud de New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *