Les vagues justifications d’Israël

Le général iranien tué dans le raid aérien israélien en Syrie n’était pas visé. Israël voulait toucher des terroristes de base qui préparaient une attaque, déclare une source supérieure de la sécurité israélienne.

Les propos de l’informateur israélien, qui a refusé d’être identifié parce qu’Israël n’a pas officiellement confirmé qu’il a effectué un bombardement, semblaient destinées à contenir toute escalade avec l’Iran ou le groupe de terroristes du Hezbollah libanais.

La garde révolutionnaire iranienne, le général Mohammed Allahdadi a été tué avec un commandant du Hezbollah et le fils de l’ex dirigeant militaire du groupe, Imad Moughniyeh, dans l’attaque de dimanche contre un convoi du Hezbollah près du plateau du Golan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *