Les unités combattantes de Tsahal accueillent beaucoup de jeunes Français.

 

Selon les données du ministère de la Défense israélien, le nombre de volontaires étrangers (non détenteurs de la nationalité israélienne), désireux de s’enrôler dans les rangs de Tsahal ne cesse de croître ces dernières années. Dans un contexte où l’antisémitisme refait surface notamment en Europe, 2015 avait été une année record et les Français n’étaient pas en reste. Lire la suite sur israelvalley.com